La papesse

La carte de La Papesse et sa psychologie

Il est important de connaître la signification des cartes pour réaliser un tirage de cartes surprenant. En effet, il ne sera surprenant et pertinent que si vous connaissez la symbolique de toutes les cartes du Tarot de Marseille. Nous vous proposons une suite d’article sur ce sujet, il s’agira ici de la carte de la papesse.

La carte de La Papesse, sa signification

La Grande Prêtresse suit le Magicien et précède L’Impératrice et a le chiffre 2, le chiffre le plus habituel dans le système arithmétique, lié à la dualité. Pourtant, dans le Tarot, 2 n’est pas 1 + 1 ; c’est une valeur qui implique simplement l’accumulation. Grande Prêtresse reposant sur un oeuf. La toute première femelle des Arcanes significatifs, elle apparaît comme une nonne assise à côté d’un oeuf blanc, semblable à son visage ovale. Elle était deux fois plus grande dans sa grossesse, à la fois elle-même et l’œuf.

En tant que symbole de pure sainteté, les Grands Prêtres – La Papesse Tarot expose la composante intacte en nous qui n’est jamais blessée ou en conflit, le témoin vierge que nous portons en nous, dans certains cas, complètement invisible, étant l’agent de chacun de nous, est la ressource de filtration aussi bien que de comptage, une forêt clé inexploitée, et la ressource de nombreux potentiels.

La Grande Prêtresse est généralement considérée comme une initiatrice ou une sorcière. Elle est généralement associée à deux nombres mythiques terrifiants : La Vierge Marie avec une maternité pure, prédestinée à être une femme enceinte de Dieu, ainsi que la Sirène Isis, une merveilleuse ressource de toute fertilité et aussi de relooking.

Les 4 points de son chapeau font allusion aux directions nord, sud, est, ainsi qu’à l’ouest : à la facilité des points cardinaux, sa compréhension est attachée aux choses, son degré de reconnaissance est atteint à travers son corps. Sa couronne est légèrement en saillie par rapport au cadre, où elle se termine par un point orange. La Grande Prêtresse vient nous informer à la fois de la vie de produit pure et de la vie spirituelle.

Analyse de la carte de la Papesse

La carte de Tarot La Papesse désigne communément un individu féminin, mère ou grand-mère, qui a transmis un idéal de pureté ou de température agressive. Elle est également l’incarnation d’une maman cool, une femme non sexuelle qui situe un facteur pour justifier des idéaux religieux ou éthiques, et qui ne sait pas faire de câlins. Cependant, son besoin de pureté peut nous conduire sur le chemin des femmes ayant un haut niveau de progression spirituelle, une religieuse, une thérapeute, un guide, qui peuvent être de tout âge. Folle, la Grande Prêtresse est prête à créer un couple basé sur la cohérence de l’âme.

Le guide qu’elle tient en main peut en outre nous amener à rechercher des histoires ou problèmes liés à la recherche ou à l’écriture du visiteur. La Grande Prêtresse finit alors par être un écrivain, à l’intention d’un livre ou de tout autre type de travail, la maternité nécessaire à l’action, voire un acteur qui reçoit un devoir d’étude de recherche, un comptable, un spectateur minutieux, ou la Vierge Marie.

Tant que séparée et aussi reclus, la Grande Prêtresse stimule l’isolement, l’attente ou la solitude – soit par sa propre sélection, soit par l’application de la loi. Son éclat peut évoquer le besoin d’être chauffée par l’intérêt, la spiritualité ou la créativité. Sur le plan sexuel, elle est synonyme de sublimation et, sur le plan négatif, elle représente le désespoir. La réponse aux mystères des Grands Prêtres – la carte du Tarot de La Papesse – peut être découverte dans son état d’esprit envers l’œuf qui l’accompagnait. Si elle l’apprécie dans une solitude fantastique et qu’elle est guidée par des normes élevées, un Dieu vivant peut naître de là. L’œuf d’autruche n’est-il pas pris en considération dans le catholicisme parmi les signes de la naissance de Dieu ?

Quand La Papesse parle

 » J’ai en fait développé une alliance avec cette énigme que j’appelle Dieu. Parce que cette fois, je ne vois rien dans cette monde qui n’est pas Sa manifestation. Quand je réfléchis à ma propre chair, au bois, à la pierre, j’aperçois en eux la puissance et la visibilité du Créateur. Chaque nuance, chaque tissu, chaque variation de la réalité est une de Ses apparences qui se manifeste dans Son infinie portée. J’y réside dans le globe de l’énergie divine. Je frissonne avec chaque matière ; sous mes pieds, la terre entière
frissonne : c’est encore un autre, plus vaste symptôme de Lui. Je tremble en harmonie avec l’univers, avec le feu, les mers, les tempêtes, et aussi les célébrités … La puissance de tout développement me concerne.
 » De plus, je suis encore un être vierge. Absolument rien n’est entré en moi, à part un Dieu impensable.
Je ne connais pas le polluant.
 » Je peux entrer en contact avec vous parce que la dimension sacrée et aussi intacte. Si vous avez peur que je parle de passion, de sexualité, d’émotion, je ne le ferai pas, je veux vous comprendre. Je suis bien au-delà de tout cela, au-delà de toute misère, et aussi de la fatalité passée. Parce que si Dieu est en cause, c’est sans cesse, et aussi je n’ai plus aucune sorte de soucis ou de souhaits.
 » Je vous invite donc à me rejoindre avec ce qui est divin en vous. Si vous devenez comme moi, vous aurez la capacité d’entrer en moi. Ta souffrance est impure, ton passé est impur ; ne t’attache pas à moi contaminé. Libérez-vous de cet état par vous-même, car l’impureté est une illusion, semblable à la honte. Accepte l’élégance virginale de ton Etre ! En vous tous, humains, il y a un état qui n’existe jamais n’offre quoi que ce soit que Dieu puisse posséder, et qui l’est souvent attaché à Lui. Il en va de même pour toute la vie.

Dans chaque langue, il y a un contenu ineffable dans les mots que vous parlez.
 » Sachez qu’absolument rien ne vous appartient, que ce corps, ces souhaits, ces sentiments, ne vous appartiennent pas ces idées. Tout cela est à Lui, cela vient de l’éternel et aussi infini inconnu dans lequel vous restez.
Offrez-vous à Lui. Obtenez-le.
 » Je suis impitoyable ; j’exige que vous exécutiez cette tâche que vous abandonnez, afin d’unifier avec moi, tout ce qui ne vaut pas la peine d’être le calice dans lequel l’être divin pourra certainement se réfugier lui-même. Je suis comme ces lieux saints où l’on pratique l’exorcisme, où il faut enlever ses chaussures avant d’y entrer, où l’air est purifié par le parfum, où les croyants sont nettoyés avec l’eau divine.

on peut également apercevoir l’empereur sur ces différentes cartes
Mots clés.

Foi – Connaissance – Patience – Refuge – Intégrité – Pureté – Solitude – Silence – Sévérité – Matriarcat – Rigueur – Grossesse – Virginité – Froid – Résignation.

4 commentaires sur “La carte de La Papesse et sa psychologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *